Son projet

Marguerite veyut acheter des marchandises pour son commerce

Son histoire

Marguerite a 50 ans, elle est mariée et elle a trois enfants qui sont scolarisés. Elle s'est spécialisée dans la vente de céréales au marché de Bohicon et c'est sur un petit stand qu'elle vend du gari, un dérivé du manioc très apprécié par les béninois. Elle demande un microcrédit pour s'approvisionner en grande quantité. Marguerite veut agrandir son activité et elle économise pour pouvoir ouvrir un autre point de vente.